La réponse à toutes vos questions 02 69 61 04 26 Horaires et accès

CAP BUSINESS : Le secteur privé mobilisé au niveau régional en faveur de l’économie circulaire

|

Au terme d’un programme de coopération de près de deux ans, CAP Business Océan Indien (ex-Union des Chambres de commerce et d’industrie de l’océan Indien) a réuni, les 24 et 25 février, à Maurice, des responsables d’entreprises, d’organisations professionnelles, d’administrations publiques et d’ONG de toutes les îles de la région. Son but : construire et affirmer, initiatives et projets à l’appui, un plaidoyer en faveur d’une approche régionale en filières, pour une meilleure gestion des déchets.    


Dans le communiqué de presse téléchargeable ci-dessous, vous trouverez les principaux éléments concernant cette initiative visant à mobiliser le secteur privé et le dialogue public-privé au niveau régional en faveur de l’économie circulaire, portée par CAP Business Océan Indien et les organisations membres qui représentent 200 000 entreprises des îles des Comores, de Madagascar, de Maurice, de Mayotte, de la Réunion et des Seychelles.

Le dialogue public-privé en faveur de la mise en place dans les territoires de l’océan Indien d’une économie circulaire avance comme ici à travers les échanges entre le président de CAP Business OI, Pascal Plante, et le ministre mauricien de l’Environnement et du Développement durable, Kavydass Ramano.
Pour l’ouverture de l’atelier final du programme visant à une approche régionale et en filière de la gestion des déchets, animé par Germain Gultzgoff (1er à g.), le président de CAP Business OI, Pascal Plante (2e à d.) et son directeur de programme, Herland Cerveaux (1er à d.), avec le ministre mauricien de l’Environnement et du Développement durable, Kavydass Ramano (au centre), et le directeur de l’Agence française de développement, André Pouillès-Duplaix Plante (2e à g.).
Publié le 28 février 2020