La réponse à toutes vos
questions
Accueil 9 À la Une 9 Année de la gastronomie : Ouverture de la saison Printemps

Année de la gastronomie : Ouverture de la saison Printemps

Appel à projets : lancement du label « Année de la Gastronomie »

L’année de la gastronomie a été lancée officiellement le 27 septembre 2021, par le Gouvernement,  lors de la 20e édition du Sirha à Lyon, grand rendez-vous des professionnels de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation.

Il s’agit de soutenir l’ensemble de la filière, des producteurs aux restaurants via 4 appels à projets, un par saison :

  • L’hiver de la gastronomie engagée et responsable : clôturé – Découvrez les premiers lauréats de l’année de la gastronomie
  • Le printemps de la gastronomie inclusive et bienveillante : Du 15 janvier 2022 au 21 février 2022
  • L’été pour célébrer le partage et le vivre-ensemble : à déposer avant le 21 mai 2022
  • L’automne des producteurs : à déposer avant le 21 août 2022

 A la clef : 

  • Une labellisation simple « année de la gastronomie», ou  
  • Une labellisation agrémentée d’une subvention forfaitaire de 10 000, 20 000 ou 50 000 euros.

Le Printemps de la gastronomie inclusive et bienveillante

Pour fêter les restaurants dans leur diversité, les thématiques retenues porteront sur l’ouverture aux autres, à tous les publics, l’inclusion et l’égalité :

  • L’égalité entre les genres ;
  • L’alimentation pour tous et sur tout le territoire
  • La lutte contre la précarité alimentaire
  • Les projets associant les personnes en situation de handicap, éloignées du marché de l’emploi ou isolées
    • Concernant les projets portant sur le handicap, les démarches visant à accompagner et développer l’employabilité et la mise en lumière des bonnes pratiques, pour donner envie à d’autres employeurs de se lancer, seront privilégiées.
    • En matière de lutte contre la précarité, seront favorisés les projets permettant de faciliter le bien manger pour tous, au moment où la précarité alimentaire a progressé dans notre pays avec la crise sanitaire et les projets visant à encourager les partenariats entre entreprises, commerces et associations pour augmenter l’aide et les dons alimentaires.