La réponse à toutes vos
questions
Accueil 9 À la Une 9 ECONOMIE CIRCULAIRE : UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE !

ECONOMIE CIRCULAIRE : UN NOUVEAU MODÈLE ÉCONOMIQUE !

Réduire les déchets et favoriser le réemploi, ou encore, l’éco-conception de nos bâtiments sont des valeurs que chaque entreprise mahoraise doit intégrer dans son développement économique.

En effet, Mayotte étant un territoire insulaire, riche de sa biodiversité et des espaces naturels qui le composent, se doit de réfléchir à un développement économique rapide tout en préservant ses ressources naturelles. L’économie circulaire répond tout à fait à notre problématique. Ce concept, porté par le ministère de l’écologie et le ministère de l’économie, a pour objectif de produire des biens et des services tout en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières, et des sources d’énergie non renouvelable. 

C’est le thème qui a été développé au cours d’un séminaire de deux jours, les 27 et 28 novembre 2014 par la CCI et ses partenaires l’ADEME et la DEAL.

Au cours de la 1ère journée, nous avons pu visiter des entreprises exemplaires dans ce domaine, Mayco et Eco Brique Construction, qui pratiquent déjà ce concept.

Une matinale s’est tenue le 2ème jour avec les interventions dans un premier temps de Grégory GIAVARINA, expert de l’institut de l’économie circulaire, qui nous a présenté le concept. Ensuite, plusieurs acteurs économiques et des représentants des organismes de collectes installés sur notre territoire nous ont présenté leurs projets. Christiane ALBERT qui représentait la SICR (Syndicat de l’Importation et du Commerce de la Réunion) nous a présenté le projet Cluster Green Réunion.

Les acteurs économiques ont présenté leurs différents projets au cours des 3 tables rondes : l’économie de la fonctionnalité, l’économie industrielle et la valorisation des déchets. La problématique est de savoir, comment générer de la matière première après l’utilisation d’un produit.

Le public a été très intéressé par le concept et sur sa mise en place sur notre territoire.

La discussion s’est d’ailleurs poursuivie sur la fabrication des briques mahoraises autrefois utilisées par les entreprises de constructions. 

Les entrepreneurs mahorais présents ont été très sensibles au concept de l’économie circulaire et veulent que Mayotte soit un exemple d’économie circulaire. “Nous avons le savoir faire, il nous suffit de le développer et surtout nous imposer dans la région”, a indiqué Fayathuidine MAANLI, représentant d’Art’terre à Mayotte.

La matinale fut clôturée par Mohamed ALI HAMID et Philippe LAYCURRAS. M.ALI HAMID repensant à Mayotte dans les années 80 avec ses maisons en brique, donc écologiques, souligne que les mahorais appliquaient ce concept naturellement et donc devraient réussir à l’adapter aujourd’hui dans leur business.

 P.LAYCURRAS a conclu la matinale par une citation de Saint-Exupéry : “Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants”.